FANDOM


1 271 Pages

[Dans la nuit au Village, l'Enfant Morse discute avec Chat Sauvage et l'Enfant Singe discute avec Vieux Singe. Tout à coup, une mite géante les survole, alors ils prennent la fuite. À son bord, Dr. Eggman rit de sarcasme. Derrière la mite, Sonic accourt avec une tapette à mouche.]

SONIC — Cette Mite Bot ne fait pas le poids face à ma Catapette à mouche !
[Face à la tapette à mouche, la mite fuit.]
SONIC — Knuckles ! Code vert pour le piège anti-Mite Bot !
[Knuckles apparaît, tenant une ampoule grosse ampoule sur sa tête.]
KNUCKLES — Hé ! Regarde par-là ! Je viens d'avoir une idée !
[La mite est aussitôt attirée par l'ampoule.]
DR. EGGMAN — Faut vraiment que j'arrête de faire des robots aussi faciles à distraire.
[La mite cogne l'ampoule, Sonic toujours à ses arrières avec sa tapette à mouche. Au-dessus, l'Avion de Tails survole la scène.]
STICKS — Knuckles, tu as une mite derrière toi !
[Knuckles fait demi-tour.]
STICKS — Les mites sont vicieuses ; elles lisent dans les pensées.
(à Knuckles) Tourne à gauche !
[Knuckles va à gauche, droit dans un mur.]
STICKS — Non ! Ma gauche !
(à Tails) Bon, OK. La mite contrôle son esprit. On a plus trop le choix, faut l'abattre.
TAILS — Je lâche les boules anti-mite.
STICKS — Oui, si tu veux. C'est la solution la moins excitante…
DR. EGGMAN — Aïeu ! Mon cou !
(à Sonic) T'as encore triché, le hérisson !
SONIC — Moi ? Ah oui ? Et où est-ce que j'ai triché ?
DR. EGGMAN — Ben, je te le dirai : Oh, t'es un tricheur.
(à Orbot et Cubot) Allez ! Sortez-moi de ce tas de ferraille ! Et attention, je suis blessé.
[Cubot et Orbot soulèvent Dr. Eggman de son siège et s'envolent avec lui jusqu'au Repaire maléfique.]
SONIC — En tout cas, on a gagné.
DR. EGGMAN — C'est une victoire entâchée !
SONIC — Hé ! À moi cette belle victoire entâchée !

[Le lendemain, Tails et Sonic dégustent un long sandich. Leur déjeuner est interrompu par Chat Sauvage.]
CHAT SAUVAGE — Excusez-moi. Vous êtes Sonic le Hérisson ?
SONIC — Je plaide coupable. Qu'est-ce que tu veux, petit ? Un autographe ? Tu veux faire un selfie avec moi, ou juste mordre dans ce sandwich hyper super long ?
CHAT SAUVAGE — Non, rien de tout ça. Le Dr. Eggman vous fait un procès.
[Chat Sauvage tend une enveloppe à Sonic et Sonic la prend.]
SONIC — T'es sûr que tu veux pas de notre sandwich ?
[Chat Sauvage part.]
SONIC — Non, parce qu'on en a trop.
(à Tails) Non, sérieux. Eggman me fait un procès ? Attends, je rêve, c'est une blague ! C'est pas sérieux.
ESSOR — Nous allons vivre le procès du millénaire et tout le monde ici, au Village, prend cette affaire très très au sérieux. Le perdant verra certainement sa vie détruite à tout jamais.
L'émission est sponsorisée par Meh Burger !
[Essor saisit un Meh Burger et le croque.]
ESSOR — Bien. Écoutons maintenant la défense de l'accusé.
SONIC — Heu… La seule chose dont je suis coupable, c'est d'être beau gosse.
ESSOR — Vous avez entendu ? Sonic dit qu'il est coupable !
SONIC — Oui, mais d'être beau gosse.
ESSOR — C'est qui le journaliste ici ?

[Au tribunal, Sonic rejoint Dr. Eggman.]

SONIC — Arrête ton char, Eggman. Personne ne croît à tes…
DR. EGGMAN — Au secours ! Sonic vient à nouveau de m'attaquer sans raison !
(à Sonic) Laisse-moi tranquille, espèce de brute !
[La cour est abasourdis par les déclarations et Sonic retourne à sa table. Sonic soupire et retourne à sa table.]
KNUCKLES — Merci de m'avoir choisi comme avocat. Je sais que c'est parce que tu penses que ce procès est une blague, que tu m'as engagé, mais bon, je suis hyper fier.
SONIC — Content que mon mépris pour cette mascarade te rendre heureux.
[Knuckles sort un sandwich, prêt à le manger. Or, toute la garniture tombe.]
KNUCKLES — Elle est passée où, la garniture ?
[Knuckles place sa main pour chercher, jusqu'à découvrir son bras à la place de la garniture. Il hurle.]
POLICIER CASTOR — Levez-vous. Voici le Juge-Bot et sa batterie au lithium.
[Juge-Bot apparaît et prend place. Tous le monde présent dans la salle se lève. Orbot et Cubot tentent de soulever Dr. Eggman, en vain.]
DR. EGGMAN — Tout va bien. Tout va bien.
JUGE-BOT — Que toutes les personnes ici présentes sachent que j'ai été programmé pour être juste et impartial, et que je ne favoriserai nullement le Dr. Eggman, ce grand homme qui m'a crée.
[Sonic grogne, Dr. Eggman ricane, Juge-Bot tape de son marteau.]
JUGE-BOT — Pourquoi y'a-t-il des cafards sur mon bureau ?
T.W. BARKER — Je suis T.W. Barker, monsieur le Président. Je suis l'avocat général. Je compte aujourd'hui vous démontrer que Sonic le Hérisson a volontairement et très violemment rendu partiellement invalide mon client, le Dr. Eggman.
[Knuckles hue.]
JUGE-BOT — Silence, ou je fais évacuer la salle sur-le-champ ! Vous pouvez entamer votre déclaration préliminaire.
KNUCKLES — … C'était ça, ma déclaration préliminaire…
[Sonic soupire.]

[Premier témoignage.]

T.W. BARKER — Est-il pas vrai que le Dr. Eggman s'est fait attaqué par monsieur le Hérisson, alors qu'il ne faisait rien de plus qu'une petite promenade nocturne à bord d'un véhicule inoffensif en forme de mite ?
STICKS — Inoffensif ? Les robots d'Eggman détruisent les montagnes, ils rasent les villes, et ils vous mettent des chansons débiles dans la tête : si les serpents avaient des ailes, si les voitures volaient dans le ciel…
Arrêtez cette musique !!
[Le temps s'arrête.]
STICKS — Tous les robots d'Eggman doivent être détruits !
[Tout le public est ahuri.]
STICKS — Enfin…
(au Juge-Bot) Sauf vous, votre Honneur…
[Dr. Eggman ricane.]
SONIC — C'est pas vrai…

[Second témoignage.]

T.W. BARKER — Monsieur… Orbot, c'est bien ça ? Décririez-vous le Dr. Eggman comme une personne gentille et honnête ?
ORBOT — Non, pas du tout.
[Dr. Eggman grogne. Orbot prend peur.]
ORBOT — Parce que… ses mots… ne sont pas assez forts. Il est l'incarnation de la gentillesse et de l'honnêteté.
C'est rattrapé, Orbot.
DR. EGGMAN — Épargne-nous tes pensées, boîte à sardine, et montre-nous le film !
[Orbot soupire, puis dirige son regard vers le diaporama. Il diffuse ensuite le film mettant en scène Dr. Eggman en train de pousser Orbot et Cubot sur leurs balançoires. Le public en est ému jusqu'aux larmes.]
CUBOT — Patron.
DR. EGGMAN — ?
CUBOT — Maintenant que les fausses preuves ont été tournées, vous voulez que je ramène les costumes au magasin ?
[Dr. Eggman gromelle.]

[Troisième témoignage.]

SONIC — Enfin un témoin sur qui je peux compter.
T.W. BARKER — Pouvez-vous nous dire ce que vous admirez tant chez l'accusé, Sonic le Hérisson ?
TAILS — Il y a tellement de choses : il est hyper rapide, il est rusé, il peut anéantir ses adversaires d'un simple Spin Dash ; il a une jolie voix quand il chante…
T.W. BARKER — Et bien, vu cette description, il a tout pour plaire ?
TAILS — Carrément.
T.W. BARKER — Et surtout, si « tout pour plaire » signifie «&nsbp;être rapide et rusé » qui n'aurait pour obsession : se débarrasser de tout ceux qui ont le malheur de ne pas être d'accord avec lui !
SONIC — Purée…
TAILS — J'ai jamais dit ça !
T.W. BARKER — En effet. J'ai oublié de mentionner qu'il savait chanter.
[Le public rit.]
T.W. BARKER — Maintenant, parmi les adversaires que monsieur le Hérisson anéantit sans pitié, pourriez-vous en nommer un contre lequel il se bat si souvent, que cela en deviendrait presque banal ?
TAILS — Et bien… il se bat souvent contre Eggman.
T.W. BARKER — Ha ha ! Vous pensiez pouvoir nous le cacher encore longtemps ?
KNUCKLES — Objection, Votre Majesté ! On est en train de perdre !
JUGE-BOT — Rejetée. Mais c'est vrai, vous perdez, et méchamment.
T.W. BARKER — Je n'ai rien à ajouter.
[T.W. Barker retourne à son siège.]
KNUCKLES — Ce gars-là, c'est un bon. Tu devrais l'engager comme avocat.
SONIC — Non merci, ça va aller, Knuckles. Les gens savent qui je suis.
[Une émission spéciale sur Sonic, présentée par Laurent Outang.]
LAURENT — Et raison numéro un pour être attaqué par Sonic le Hérisson : raconter des blagues à son sujet tous les soirs pendant l'émission.
[Laurent est aussitôt poursuivi par un comédien déguisé en Sonic.]
LAURENT — On se retrouve après la pub, sauf si Sonic m'envoie à l'hôpital.
JEAN LOUP — Laurent, t'as pas peur de faire rire avec cette brute de Sonic. Bravo !

[C'est au tour de Knuckles, de déposer son témoignage.]

KNUCKLES — Oui, bon. Je ne suis qu'un petit avocat de rien du tout ; je ne suis pas aussi expérimenté que Maître Barker, je ne sais pas faire tous ces trucs compliqués d'avocat… Et oui. Déjà que je ne sais pas faire des trucs simples comme mettre de mitaines, et mieux, je ne sais même pas de quel côté de la brosse à dents on doit se mettre dans le nez. Je suis bête comme mes pieds, tout comme vous, braves gens.
[Les jurés gromellent.]
SONIC — Purée…
KNUCKLES — La défense appelle à la barre… Knuckles.
[Knuckles file à la barre des témoins.]
KNUCKLES — Vous ne me piégerez pas avec vos ruses d'avocat. Je connais vos trucs ; j'ai regardé plein de séries hospitalières à la radio. Même que des fois, ils ont des avocats qui… piègent les gens.
Attendez. C'était quoi la question ?
[Knuckles devient avocat.]
KNUCKLES — Bien. Dites-moi, monsieur… Knuckles, c'est ça ?
[Knuckles devient témoin et approuve, puis redevient avocat.]
KNUCKLES — Est-ce que Sonic est capable d'infliger ce genre de blessure au Dr. Eggman ?
[Knuckles devient témoin.]
KNUCKLES — Vous rigolez ? Bien sûr que non.
[Sonic est exalté.]
KNUCKLES — Il est petit, maigrichon bleu et pathétique. Si j'étais pas là, il aurait que des problèmes.
Mais quel loser !
[Sonic est frustré.]
KNUCKLES — Comment il me fait honte !
[Sonic serre les dents.]
KNUCKLES — Non, sérieux. Quand je le vois, il me fait de la peine…
[Sonic grogne.]
[Knuckles devient avocat.]
KNUCKLES — Alors, est-ce que Sonic aurait pu infliger de telles blessures à Eggman ?
[Knuckles devient témoin.]
KNUCKLES — Et bien…
[Knuckles devient avocat.]
KNUCKLES — Répondez à ma question.
[Knuckles devient témoin.]
KNUCKLES — Non. Sonic est bien trop nul pour blesser quelqu'un comme ça.
Voilà, je l'ai dit.
SONIC — Qu'est-ce que tu racontes ? Je peux battre très facilement…
[Sonic s'arrête net à la vue du jury.]
SONIC — Heu… Des œufs. Oui, j'adore les omelettes, j'en suis dingue. C'est ma grande passion.
ORBOT — Je rêve. Il est encore plus nul que moi pour se rattraper.
KNUCKLES — Je n'ai plus de question. Enfin, si : pourquoi y avait-il mon bras dans mon sandwich ?
JUGE-BOT — Bien. Les jurés sont-ils parvenus à un verdict ?
CASTOR MÉTICULEUX — En fait, il va falloir qu'on délibère.
JUGE-BOT — Oui, bien sûr, c'est la manière la plus impartiale de procéder.
Bien. Les jurés peuvent se rendre en salle de délibération pendant que les autres ici pourront faire une super fiesta.
[Le Policier Castor, Juge-Bot et Knuckles dansent sous les rayons arc-en-ciel d'une boule de disco, sous les yeux danseurs de T.W. Barker et Dr. Eggman.]

[Le verdict va bientôt tomber. Tout la cour regagne sa place.]

KNUCKLES — C'était une super teuf ! J'ai l'impression que j'ai la bouche en coton.
[Knuckles régurgite une chausette devant un Sonic dégoûté.]
KNUCKLES — Ah ben ça y est ! Je l'ai retrouvée !
[Le son de la porte, Sonic s'inquiète.]
SONIC — Les jurés reviennent. Ils font une de ces têtes…
[Les jurés prennent place.]
JUGE-BOT — Nos jurés sont-ils parvenus à un verdict ?
CASTOR MÉTICULEUX — Et bien, en fait, oui, Votre Honneur.
JUGE-BOT — …
[Le silence s'installe.]
JUGE-BOT — Et, est-ce que les jurés seraient d'accord pour nous en faire part ?
CASTOR MÉTICULEUX — En fait, nous sommes d'accord.
JUGE-BOT — Vais-je devoir vous forcer à le dire ?!
CASTOR MÉTICULEUX — Et bien, en fait… vous pouvez répéter la question ?
JUGE-BOT — Coupable !
SONIC — De quoi ? D'être beau gosse ?
JUGE-BOT — Maintenant, pour que ce verdict devienne officiel, il me suffit d'abattre mon marteau !
? — Pas si vite !
JUGE-BOT — ?
[Amy est là.]
AMY — Votre truc, c'est pas un marteau ! Ça, c'est un marteau !
[D'un coup de son Marteau, Juge-Bot et T.W. Barker perdent l'équilibre et chutent.]
SONIC — Hé ! Regardez crâne d'œuf ! Il a pas de problème pour tourner la tête !
DR. EGGMAN — Non, pas du tout ! Qu'est-ce que…
[Dr. Eggman chute de son siège.]
SONIC — Arrête ton char, Eggman.
[Dr. Eggman se releève et enlève son plâtre.]
DR. EGGMAN — Très bien ! Tu ne me laisses pas le choix. De toute façon, je l'aurais fait quand même.
[Dr. Eggman appuie sur son bracelet de contrôle, puis des Motorbugs, des Bee Bots et des Crab Bots surgissent. Le public prend la fuite. Amy détruit le premier Crab Bot qui entre.]
JUGE-BOT — Silence, dans la salle !
KNUCKLES — Il est temps de rendre la justice comme je l'aime !
[Knuckles détruit un Motorbug, les jurés acclament. Tails frappe unMotorbug avec un siège, mais l'objet se brise.]
TAILS — Ho ho. Et bien… alors… en fait…
[Le Motorbug charge, Tails fait un bond et arrache les antennes.]
AMY — Je pars une semaine à un séminaire d'apiculture et voilà ce qu'il se passe.
[À l'extérieur du Manoir du Maire, Essor présente en direct les événéments.]
ESSOR — Je suis Essor l'Aigle, en direct du tribunal où l'on vietn d'apprendre des nouvelles fracassantes.
[Dr. Eggman émerge depuis les murs, à bord de son Eggmobile, suivi de Sonic. L'Eggmobile tire deux paires de lasers sur Sonic, Sonic les évite.]
SONIC — Je vais te donner des raisons de me faire un procès !
[L'Eggmobile tire à nouveau, Sonic évite avant de s'élancer cogner l'appareil. Tous les deux partent.]
ESSOR — On dirait bien que le verdict est tombé.
Tout de suite, la fête du Nouvel An, présenté Laurent Outang. Un programme qui va vous donner… la banane !
[Dans la soirée, une banane géante attachée descend doucement devant Laurent Outang et Jean Loup.]
LAURENT — Je vous souhaite à tous la Banannée !
JEAN LOUP — Ho ho !

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.