FANDOM


1 271 Pages

[Au Village, Essor l'Aigle présente une actualité.]

ESSOR — Flash info spécial ! Les méchants comme, attention, augmentent malheureusement constamment.
[Exemple avec Mike et T.W. Barker]
MIKE — Je dirais qu'elle est là.
[T.W. Barker montre qu'il n'y a rien.]
ESSOR — Ces criminels escroquent nos citoyens les plus simplets.
MIKE — Hé ! Non, il a raison…
[Un autre exemple avec Charlie, qui va dans une direction interdite.]
ESSOR — Ils n'ont pas une once de respect pour les panneaux de signalisation.
[Bandit Belette arrache la tétine de Bébé Morse. Bébé Morse pleure.]
ESSOR — Et ils n'hésitent pas à voler leurs sucettes, aux plus laids des bébés.
DAME MORSE — Oh ! Mais comment osez-vous ?!
ESSOR — Oh ! Et, j'oubliais, Sonic et Eggman sont au beau milieu d'une bataille épique où l'avenir de notre civilisation est en jeu. Bla bla bla.
[Sonic court derrière rejoindre le Dr. Eggman.]
DR. EGGMAN — Déferlez, mes sbires ! Détruisez toutes les figurines de Chiots Choupinous !
[Un Scorpion Bot détruit une caisse de son lance-flamme. Amy détrut ensuite le Scorpion Bot.]
AMY — Pourquoi tu fais ça ? Je croyais que tu adorais ces figurines.
DR. EGGMAN — Ça donne du piquant à tout ça. La production de Chiots Choupinous a explosé, du coup la valeur de toutes mes adorables figurines s'est effondrée. Mais si je détruis le stock qui n'a pas encore été vendu, j'aurais artificiellement augmenté la valeur de ma collection.
SONIC — T'es fort en économie, mais t'es nul en moralité. Alors, ce qu'on va faire, c'est te céder des actions gratuites dans ta face !
[Sonic charge sur le Dr. Eggman et l'envoie dans les cartons de figurines. Depuis son bureau, le Maire Fink a visionné les informations et éteint la télévision.]
MAIRE FINK — Messieurs, cette bande de scélérats met la ville au bord de la faillite ! Nous n'avons pas truqué cette élection pour rester là les bras croisés.

[Devant le Manoir du Maire, tous les super vilains sont rassemblés.]

MAIRE FINK — Par conséquent, et ce, avec effet immédiat, tous les méchants devront obtenir un permis s'ils veulent continuer à commettre leurs multiples méfaits.
[Le public hue.]
MAIRE FINK — Non non non. Silence. Il vous suffit d'acquitter des frais de dossier et de passer un examen de compétences maléfique.
[Le public se parle.]

[Dans le Manoir du Maire, l'examen va bientôt commencer.]

CASTOR — Vous avez soixante minutes avant de rendre vos copies. Assurez-vous de bien cocher toutes les cases avec le crayon numéro deux.
Vous pouvez commencer.
DR. EGGMAN — Un crayon&nsbp;? Mais, personne ne m'a parlé de crayon !
Excusez-moi.
CASTOR — Chut !
? — Hé.
DR. EGGMAN — ?
T.W. BARKER — C'est ça que tu veux ?
DR. EGGMAN — Merci, mon vieux.
[Le Dr. Eggman veut saisir le crayon, mais T.W. Barker recule.]
T.W. BARKER — C'est vingt euros.
DR. EGGMAN — Quoi ?! Mais, c'est de l'escroquerie et tu n'as pas encore de permis pour ça !
CASTOR — Chut !
[Le Dr. Eggman donne vingt euros et T.W. Barker cède le crayon.]
DR. EGGMAN — Oui ! Ça va être plus facile que prévu.
[Au premier coup de crayon, la mine se brise. T.W. Barker recommande vingt euros supplémentaires pour un autre crayon et le Dr. Eggman paye à nouveau.]
DR. EGGMAN — Première question : si un train remppli de civils innocents se dirige vers l'ouest à cent kilomètres heure et qu'un missile d'une capacité de destruction maximale file vers l'est à vingt-cinq kilomètres heure… Un élève de collège pourrait répondre à ça.
Il suffit de mettre, en fait, la résistance du vent, la vitesse du train, le rayon de la planète, le nombre de personnes dans ce train, et hop ! je mets tout ça en variable je l'appelle mix !
[L'examen touche à sa fin.]
DR. EGGMAN — Une de faite ! Plus que quatre-vingt-dix-neuf.
CASTOR — Attention : plus que dix secondes.
DR. EGGMAN — Quoi ?!
[Le Dr. Eggman coche du plus vite qu'il peut, mais la mine du crayon se brise et la sonnette sonne la fin de l'examen.]

[Devant le Manoir du Maire, les résultats sont tombés.]

DAVE — Nom d'un piment en fumée ! J'ai réussi !
CHARLIE — Moi aussi.
WILLY — Très bien, mes chers co-diplômés en méchanceté, c'est ma tournée. Je connais un super distributeur qu'on peut braquer.
[Tous joignent Willy dans son braquage. Le Dr. Eggman visionne ses résultats.]
DR. EGGMAN — Quoi ? J'ai échoué ?
Je vais réduire ce bâtiment en cendres !
CASTOR — Non désolé pour ça. Il faut un permis.
DR. EGGMAN — Très bien ! Je vais repasser l'examen et là, je le réduirai en cendres.
CASTOR — Selon la section trois du nouveau décret, vous devez attendre quatre-vingt-dix jours avant de repasser l'examen.
DR. EGGMAN — Mais, ça fait trois mois ! Une minute !
La roue vire en février… Ça fait donc plus de trois mois !
[Le Dr. Eggman grogne.]

[Au Repaire maléfique du Dr. Eggman…]

CUBOT — Vous inquiétez pas pour ça, patron. Vous le passerez la prochaine fois.
ORBOT — Je serai votre binôme. On travaillera ensemble tous les jours, du matin jusqu'au soir. Les trois prochains mois &mdash à quelques jours près — vont filer à toute allure.
DR. EGGMAN —Cette perspective m'enchante autant que de me faire piétiner par Mega Bot.
Non. J'ai une meilleure idée. Comme ça, je n'aurai plus besoin de passer l'examen. Toi, tu peux.
CUBOT — Les examens, c'est pas trop mon truc. Mon intelligence est artificielle.
DR. EGGMAN — Pas toi, l'autre cornichon.
ORBOT — ?
DR. EGGMAN — Orbot va réussir l'examen et ainsi devenir le méchant officiel de cette maison. Pendant ce temps-là, je tirerai les ficelles dans l'ombre… Je serai le marionnettiste.
ORBOT — Mais comment vais-je réussir l'examen ? Je n'y connais rien ; je ne sais pas être méchant.
DR. EGGMAN — C'est une blague ? Je t'ai tout appris.
ORBOT — …
Peut-être qu'il va falloir que je révise un peu ?

[Dans le bureau du Dr. Eggman…]

ORBOT — Si je veux réussir l'examen de demain, il va falloir que je télécharge le manuel du mal dans ma mémoire.
[Orbot défile et trouve le manuel. Il y place sa main pour se connecter et toutes les leçons qu'il a acquises lui sont aussitôt transférées. Orbot rie de sarcasme. La sonnette sonne la fin du transfert.]
ORBOT — Voilà. Maintenant, le mal coule dans mes circuits, et j'adore ça…

[Devant le manoir du Maire, les résultats sont tombés.]

ORBOT — J'ai réussi ! J'ai la note maximale !
DR. EGGMAN — Prends pas la grosse tête. C'est moi qui t'ai fait penser à prendre des crayons et c'était le plus important.
Allez. Viens, marionnette. On a du pain sur la planche…

[Devant l'Atelier de Tails, Orbot, le Dr. Eggman et Cubot se cachent dans les haies.]

DR. EGGMAN — Sur les réseaux sociaux, on dit que le monstre à deux aurait inventé une machine qui contrôlerait la météo. Alors, voilà le plan : tu vas faire un trou dans son mur et envoyer une meute de sbires robotiques.
ORBOT — Compris.
[Orbot s'exécute. Orbot monte dans l'Eggmobile, tire un missile. Tails sort.]
DR. EGGMAN — Je t'ai dit de viser le mur, espèce de tas de feraille…
TAILS — C'était quoi, ce bruit ?
[Tails va voir. Orbot profite de l'absence de Tails pour se faufiler dans l'Atelier.]
DR. EGGMAN — Il fait quoi, là ? C'est pas du tout ça, le plan.
[Orbot revient avec l'appareil.]
ORBOT — Et voilà.
DR. EGGMAN — Bon, OK. Tu n'as pas fait exactement comme je le voulais, mais ce n'est pas grave. Tu finiras sûrement par y arriver.
CUBOT — Moi, je trouve qu'il a été génial. Et en plus, il n'a même pas fait de dégâts.
[Le Dr. Eggman approche saisir l'appareil et Orbot enclenche la pluie. Un gros nuage se tient au-dessus du Dr. Eggman et un éclair le grille. Le nuage part, le Dr. Eggman grogne à un Orbot satisfait.]

[Quelque part dans les plaines, Sonic et Amy se partagent un pique-nique. Amy tend à Sonic un bol de salade d'œuf.]

DR. EGGMAN — Une salade suffit à pourrir n'importe quel pique-nique, mais je vais quand même envoyer des Fourmi-Bots.
ORBOT — J'ai une bien meilleure idée.
[Orbot saisit l'appareil météo et enclenche le processus d'intempérie.]
AMY — Il pleut !
[Sonic remballe le pique-nique à toute vitesse, puis lui et Amy quittent les lieux. Le temps s'arrête et Orbot lève le poing, victorieux.]
CUBOT — Ouah ! Génial votre plan, patron !
et vous aussi, moustachu, c'était pas mal.
[Cubot rejoint Orbot et un nuage lance un éclair sur le Dr. Eggman. le nuage parti, le Dr. Eggman grogne.]

[Au Repaire maléfique du Dr. Eggman…]

DR. EGGMAN — Il faut qu'on parle.
Tu comprends ? Une marionnette, c'est censé être contrôlée.
ORBOT — C'est vraiment fascinant. Mais, vous vous souvenez de votre échec à l'entrepôt de Chiots Choupinous, il y a quelques jours ?
DR. EGGMAN — Oui. Justement, je voulais te parler de ça. Tu n'es pas prêt pour une mission aussi importante.
ORBOT — Tiens tiens, c'est bizarre. Parce que, justement, j'en ai emané une !
Plutôt que de démolir l'entrepôt, j'ai racheté tout le stock des figurines restantes à un prix ridiculement bas. Ensuite, j'ai collé des affiches annonçant qu'un mystérieux acheteur était prêt à payer mille euros par figurine de Chiots Choupinous, créant ainsi une vente artificielle. Dans le même temps, j'ai publié une annonce dans le journal proposant de vendre le surplus de figurines susmentionnés pour cinq-cent euros pièce. Les gens se sont précipités et n'ont pas acheté qu'un seul exemplaire de figurines, mais trois : un pour jouer avec, un autre pour le conserver neuf dans sa boÎte et un pour revendre au mystérieux acheteur. Résultat : cinq-cent euros de profit pour chaque vente !
de plus, cela fait graver la valeur de votre collection de figurines, puisqu'elles valent maintenant mille euros.
DR. EGGMAN — Mais… mais… Où est la destruction gratuite, là-dedans ?
Où est la violence ?
Où est le plaisir ?…
ORBOT — J'ai décidé de faire les choses proprement.
DR. EGGMAN — Ce n'est pas toi qui décide des plans diaboliques ; c'est mon rôle !
À quoi ça sert de tirer les ficelles si la marionnette refuse d'obéir ?
ORBOT — Et c'est pourquoi je coupe les ficelles !
[Orbot descend du siège.]
ORBOT — Je vous présente le nouveau méchant en ville : le Dr. Orbot !
DR. EGGMAN — N'importe qui peut se faire appeler « docteur », maintenant ?
CUBOT — Dr. Orbot, je pourrais être votre larbin ? J'aimerais être du côté des vainqueurs, pour changer.
[La porte se referme, le Dr. Eggman est seul et abandonné.]

[Au Village, le Tank Oeuf sème la terreur.]

ORBOT — Pendant des années, je suis resté impassible pendant que le monde se moquait de moi, le traitant de « laquais » ou de « presse-papiers »… Mais qui est-ce qui rit, maintenant ?
[Orbot rit de sarcasme.]
CUBOT — C'est vous, Dr. Prese-papiers.
ORBOT — Après toutes ces années passées sous les ordres de cette andouille à moustaches, comment cela se fait-il que tu ne comprennes toujours pas le concept du question rétorique ?
CUBOT — Je ne sais pas. Je crois que des fois, je suis un petit peu…
ORBOT — C'était encore une question rétorique, imbécile métallique !
CUBOT — Hé ! Si c'est pour me faire hurler dessus, autant rester avec Eggman.
ORBOT — SILENCE ! Maintenant, direction l'Hôtel de Ville !
[Le Manoir du Maire à l'écran, Orbot déploie les Motorbugs et les Beetle Bots. L'Équipe de Sonic arrive.]
SONIC — La partie est finie, crâne d'œuf.
ORBOT — Va te faire voir, Sonic.
TAILS — Attendez. C'est pas Eggman.
ORBOT — Hé, les gentils. Vous n'auriez pas un bébé à sauver ?
SONIC — Non…
DAME MORSE — Mon bébé !
SONIC — Oui, oui. On s'en occupe, Madame.
AMY — Il faut retenir nos coups. C'est juste Orbot.
SONIC — Je sais pas trop ; il a réussi son examen. Il a eu mention très méchant.
[Le temps s'arrête. Un accord s'installe ensuite et l'Équipe de Sonic se met en position. Un Beetle Bot se prépare à tirer et Knuckles le détruit. À côté, Amy détruit un Motorbug de son Marteau, Sonic détruit un Motorbug d'une attaque tourbillon et un autre d'un coup de pied. Dans le Tank Oeuf, Orbot largue un missile.]
TAILS — Attention ! Missile thermique !
[Sonic aperçoit le missile et le guide vers un Beetle Bot. Orbot tire un autre missile, sur Tails. Tails mène le missile sur deux Motorbugs.]
ORBOT — Mes sbires ! À l'attaque !
[Des renforts arrivent, en complément des Bee Bots. Knuckles saute et écrase un Beetle Bot, Tails esquive le tir d'un Beetle Bot droit sur le Motorbug qui allait attaquer Amy. Orbot grogne.]
ORBOT — Sacrebleu !
[Orbot tire des missiles droit vers le Manoir du Maire. Le Maire Fink entend le grabuge et va à sa fenêtre.]
MAIRE FINK — Cette destruction gratuite est absolument inacceptable !
Attendez… Vous avez un permis, donc vous pouvez y aller.
[Un missile explose dans le bureau du Maire Fink et le Maire Fink bascule de sa fenêtre. Knuckles rattrape le Maire Fink.]
MAIRE FINK — Tous les permis de faire le mal ont été détruits… Sans les formulaires nécessaires, la loi de faire le mal est nulle et non avenue…
[Le Dr. Eggman arrive, à bord de son Eggmobile, en riant sarcastiquement.]
DR. EGGMAN — Victoire ! Mon plan a marché à la perfection !
[Orbot sort.]
ORBOT — Votre plan ?
DR. EGGMAN — Oui. Je savais que le pouvoir te monterait à la tête, et je voulais que ces documents soient détruits.
Mazette ! Tu as été manipulé comme une marionnette !
ORBOT — Bien joué. Mais le maléfique Dr. Orbot n'a pas dit son dernier mot !
Amène-toi, espèce de tas de feraille incompétent !
CUBOT — Tu sais, je préfère le Orbot version larbin timoré plutôt que le Orbot version petit chef.
[Cubot avance et appuie sur les deux yeux d'Orbot. Orbot redémarre.]
ORBOT — Qui veut jouer aux charades ?
CUBOT — Moi ! Moi ! Moi !
[Orbot et Cubot partent.]
SONIC — Tu sais, Eggman, ton plan diabolique était à l'ambiguë.
DR. EGGMAN — J'avais pas de plan ; c'est juste passé comme ça. Le côté génie du mal, c'était pour récupérer les lauriers.
[Le Dr. Eggman rit.]
DR. EGGMAN — Allez, salut les nullos.
[À ses pieds, il heurte l'appareil météo de Tails et un nuage lance un éclair sur lui. Le Dr. Eggman rejoint Tails.]
DR. EGGMAN — Tiens. Je crois que c'est à toi, ça.
[Le Dr. Eggman rend à Tails son appareil météo.]
TAILS — !!
[Le Dr. Eggman s'envole, l'Équipe de Sonic rit. L'écran fond en noir.]

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.