FANDOM


1 271 Pages

[Au studio de télévision, l'émission de Laurent Outang est sur le point de commencer. Le DJ musaraigne termine son show et Laurent soupire de soulagement.]

LAURENT — C'était génial ! Enfin, j'imagine, même si moi je trouve que c'est du bruit…
Et maintenant, super nouvelle ! On a demandé à un supermarché d'offrir des télés et des lecteurs DVD à toutes les personnes présentes dans le public !
[Le public acclame.]
LAURENT — Malheureusement, ils ont refusé…
[Le public soupire.]
LAURENT — On a quand même un cadeau à faire à l'un d'entre vous. Alors, regardez sous votre siège pour voir si vous êtes l'heureux gagnant !
[Le public regarde sous son siège.]
TAILS — Mince ! Y a rien.
STICKS — Nada.
KNUCKLES — Moi, j'ai trouvé cette vieille lampe. On l'allume pour chercher le cadeau ?
SONIC — Mais non. La lampe c'est le cadeau, Knuckles.
KNUCKLES — …
Alors, j'ai gagné ?!
Regardez ! Elle est pas hyper canon, ma lampe ?
LAURENT — Une lampe ? Sérieux ?
Le reste du budget a dû finir chez l'avocat de mon ex-femme…
[Le public rit.]
LAURENT — C'était pas une blague.

KNUCKLES — Alors, on va où ?
Maintenant que j'ai une lampe, et si on fêtait ça ?
SONIC — Non, désolé. Là, je suis un peu crevé.
Je rentre à la maison.
AMY — Oui…
TAILS — Moi aussi.
STICKS — Ça fait vingt-huit jours que j'ai pas dormi.
[Sonic, Amy, Tails et Sticks partent chacun chez eux.]
KNUCKLES — Une maison ? oui ! Ce serait l'endroit rêvé pour brancher ma nouvelle lampe !
Où est-ce que je vais pouvoir en trouver une ?…
T.W. BARKER — Hé !
Comme ça, il paraît que tu as des petits soucis ? Alors, ça tombe bien, vu que je suis agent immobilier non diplômé.
JE peux te trouver la maison de tes rêves, et tout ça pour trois fois rien.
KNUCKLES — Vous croyez que je suis né de la dernière pluie ? Parce que si c'est le cas, ça serait un super cadeau d'anniversaire !

[Dans la future maison de Knuckles, T.W. Barker et Knuckles entrent, munis de lampes torche.]

T.W. BARKER — Sublime, non ? Qu'est-ce que t'en dis ?
[Knuckles suit le rat qui hantait les lieux, avant de retourner son attention vers le toit troué.]
KNUCKLES — Heu… Y'a comme un trou dans le plafond.
T.W. BARKER — Ça, c'est… Un toit ouvrant.
KNUCKLES — Comment on fait quand il pleut ?
T.W. BARKER — Ça fait douche naturelle. Tu aimes la nature, non ?
KNUCKLES — Oui, c'est écrit dans le descriptif de mon personnage.
Allez ! Je la prends !
Pour le règlement, vous acceptez les capsules et les coquillages cassés ?
T.W. BARKER — …
Je veux dire… Quelle chance ! Tu as été choisi pour bénéficier d'un crédit exceptionnel ! Il me faut tes initiales là, là, là, là, et là. Et ta signature là et là, et trois autres là, là et là. C'est terminé. Enfin, dès que tu auras signé là et mis tes initiales là et là.
Toutes mes félicitations ! Je te remets les clés.
[T.W. Barker tend un couteau à beurre à Knuckles. Knuckles s'interroge.]
T.W. BARKER — C'est un couteau à beurre. Ça t'aidera à forcer la porte.
[Knuckles saisit l'ustensile et T.W. Barker part.]
KNUCKLES — C'est bon d'être chez soi.
Maintenant, je vais pouvoir brancher ma lampe.
[Knuckles va à la prise et branche la lampe. Aucun résultat.]
KNUCKLES — Elle a peut-être besoin de chauffer un peu ?
[Knuckles patiente jusq'au lendemain. Le reste de l'Equipe de Sonic fait irruption dans la maison.]
SONIC — T'as envoyé le signal ? Y a un problème ?
KNUCKLES — Ma lampe ne marche pas !
TAILS — Paye la facture d'électricité. Tu verras, ça s'arrangera.
AMY — Pour être honnête, vu l'endroit, mieux vaut ne pas allumer la lumière.
KNUCKLES — Une facture ?
Comment on règle une facture ?

[A la bibliothèque…]

KNUCKLES — Je suis venu parce que je cherche du travail. Et comme je suis un grand fan des blinis au steak, je viens poser ma candidature.
BIBLIOTHECAIRE — C'est pas un blinis au steak, c'est une bibliothèque.
KNUCKLES — Non ! Non. Vous devez vous tromper.
BIBLIOTHECAIRE — Veux-tu vérifier dans le dictionnaire ?
KNUCKLES — Ho… Moi, je sais pas lire.

[A la boutique du Fennec…]

FENNEC — Quand les gens font leurs courses, il faut emballer ce qu'ils ont acheté.
ton boulot, c'est de mettre les courses dans les cartons.
KNUCKLES — Ça a l'air drôlement compliqué.
Knuckles place un produit dedans, puis regarde le Fennec approbateur et satisfait. Alors, Knuckles mise le tout en un coup.
KNUCKLES — Ça va rentrer ! Faut juste les écraser !
[L'écrasement sous le poids de la force de Knuckles détruit tous les produits. A ce moment, Diane arrive.]
DIANE — Qui a fait ça ?!
KNUCKLES — J'avoue, c'est moi. Je vais tout nettoyer.
DIANE — Tu rigoles ou quoi ? C'est très imaginatif ! C'est carrément hyper engagé !
J'ai une agence de pub, je cherche un créatif. Viens bosser pour moi !
KNUCKLES — Je suis partant !
(au Fennec) De toute façon, j'aurais jamais pu travailler ici. Votre magasin est un véritable bazar !

[Knuckles entre dans l'agence de pub de Diane, vêtu d'un chapeau et d'une mallette. Il y rencontre deux agents et les salue de la main.]

KNUCKLES — Salut. Je viens pour… le travail.
GUNTHER — Qui a laissé entrer ce minable ?
DIANE — Gunther, Pierre. Voici Knuckles, notre nouveau directeur artistique.
[Gunther se lève de son siège et saisit Diane par le bras vers un endroit éloigné.]
GUNTHER — Directeur artistique ?! Mais Diane, regardez ! Sa mallette est pleine de poulets panés !
[Knuckles dévore ses poulets panés.]
DIANE — Oui, il explore de nouvelles façons d'emballer et de transporter des produits panés.
Et toi, tu fais quoi pour révolutioner l'industrie du bâtonnet de poulet ?!

[Au Centre du Village, Knuckles rentre chez lui. Sur sa route, le reste de l'Equipe de Sonic le croise.]

SONIC — Knuckles !
Tu as raté une super bataille contre Eggman !
TAILS — On s'est éclatés ! Y avait plein de robots et des sbires des années précédentes !
STICKS — On avait jamais eu un combat avec autant d'actions !
Vous avez raté ça. Ça vous apprendra à suivre Les Aventures Knuckles !
KNUCKLES — Mince !…
Non ! Maintenant, j'ai un vrai boulot ! Deneuf heures à cinq heures, je vais au bureau.
Ceux qui préfèrent voir ça plutôt qu'une énième super bataille n'ont qu'à me suive !

[Au bureau de l'agence de Diane, Knuckles travaille sur une nouvelle idée. Diane le rejoint.]

DIANE — Knuckles. Tu as assuré sur la campagne des boulettes de viande.
Tiens, voilà ta paye. J'ai rajouté une prime.
GUNTHER — Mais c'est moi qui ait fait tout le travail dans ce dossier !
DIANE — C'est donc qu'il a bien su déléguer.
[Gunther grogne, les dents et le poing serrés.]
GUNTHER — Knuckles…!

[Knuckles revient de sa journée primée et est stupéfait de découvrir T.W. Barker avec deux ours.]

T.W. BARKER — Alors, il est où mon argent ?…
[Knuckles tend son chèque et un ours le saisit.]
T.W. BARKER — Il n'y a pas beaucoup de zéro, là -dessus.
KNUCKLES — Oui mais, comme il y a plein de héros dans la série…
T.W. BARKER — Je n'aimerais pas être dans l'obligation de saisir cette maison. Sans parler… de la lampe… qui s'y trouve.
KNUCKLES — Non !! Je paierai, je vous le promets !
Faites pas de mal à ma lampe !
T.W. BARKER — Très bien. Tu as une semaine pour trouver l'argent. Ou sinon…
KNUCKLES — Très bien. Je me demande comment je vais faire.

[Au Meh Burger…]

DAVE — Bienvenue, très cher nouvel employé, au Meh Burger, où le client a toujours raison et…
Hein ? Ça doit être une erreur de frappe.
Le nouveau ! Que les choses soient claires ! Ici, c'est moi le manager junior de l'équipe. Donc, tu es sous mes ordres !…
Alors, passe la serpillière ! Il y a une tâche suspecte de milk-shake par terre. Allez.
[Knuckles passe de ménage au Meh Burger à agent de pub, à toujours rater les super batailles qu'il prenait plaisir à mener avec ses amis. Et à chaque retour de travail, T.W. Barker et ses ours l'attendent.]
STICKS — T'as une de ces têtes ! On dirait que t'es passé sous les roues d'un camion.
AMY — Ce que Sticks veut te dire, à sa façon, c'est que tu ne peux pas faire deux métiers en même temps. Il va falloir que t'en lâches un.
STICKS — Non. Ce que je voulais dire, c'est ce que j'ai dit.
AMY — …
KNUCKLES — J'imagine que je pourrais démissionner du Meh Burger ?
SONIC — Je sais que tu peux le faire !
Vas-y ! On est avec toi !
[Knuckle aperçoit T.W. Barker et ses ours. Les ours lui font part gestuellement du résultat qui l'attend. Knuckles a compris et ravale sa salive.]

[Au bureau de l'agence de pub de Diane, Knuckles est en réunion.]

DIANE — Le travail que nous avons effectué aujourd'hui va faire avancer les choses. Nous allons convaincre les gens d'acheter des produits dont ils n'ont pas besoin.
Pourquoi ne pas sortir pour fêter ça ?
KNUCKLES — Désolé, j'ai un truc de prévu, ce soir. Un vrai truc, pas un faux… que j'ai inventé.
Allez ! On se voit demain !
[Knuckles quitte le bureau.]

[Au Centre du Village, le Dr. Eggman survole Knuckles. Knuckles l'aperçoit.]

DR. EGGMAN — Essaies donc de m'arrêter, l'écureuil bleu à piquants !
[Knuckles aperçoit le reste de l'Equipe de Sonic, alors il se dévête sur-le-champ.]
SONIC — Knuckles ! T'as fini ton travail ?
KNUCKLES — Heu… Oui&nbsp! Ma journée est terminée…
[Knuckles a l'idée de s'excuser ne laissant un Crab Bot le pincer.]
KNUCKLES — Ho non ! Je suis repoussé vers le Meh Burger…!
CRAB BOT — ?
[Knuckles arrive au Meh Burger. Dave regarde sa montre.]
DAVE — Une minute de retard. Ce sera déduit de ton salaire.
[Knuckles court vers le premier client, Leroy la Tortue.]
KNUCKLES — Bienvenue au Meh Burger.
[Knuckles aperçoit Diane, Pierre et Gunther, alors il passe faire bonne figure devant eux.]
DIANE — Knuckles ! Finalement, tu nous a rejoints ?
KNUCKLES — Ou-ouais !… Je vous ai gardés une place.
Quel beau coucher de soleil !…
[Diane, Pierre et Gunther regardent dans la direction de Knuckles. Knuckles en profite pour retourner vers Leroy.]
KNUCKLES — Je vous écoute. Que désirez-vous commander ?
[Knuckles aperçoit Amy dans la pince d'un Crab Bot. Il court immédiatement la secourir.]
AMY — Merci, Knuckles ! J'ai cru que c'était la fin.
C'est dans ces moments-là qu'on réalise ce qui est important dans la vie…
KNUCKLES — Oui oui ! Tu as parfaitement raison !
[Knuckles lâche subitement Amy et la laisse tomber au sol. Amy en reste baba.]
KNUCKLES — Faut que j'y aille !
[Knuckles retourne au Meh Burger nettoyer la tâche que l'Enfant Morse a créée. Diane l'aperçoit.]
DIANE — Pourquoi est-ce que tu passes cette serpillère ?
Serais-tu en train de tester un nouveau produit d'entretien pour sols particulièrement sales ?
[Knuckles bégaie, hésitant à lui dire la vérité, mais se résigne.]
KNUCKLES — Ou-oui…
DIANE — Brillant !
Demain, je veux voir ton rapport sur mon bureau. Mais pour l'instant, viens te joindre à nous.
Et nos frites ?! Elles arrivent, oui ?!
[Ces mots remontent à la tête de KNuckles. Il regarde la friteuse et constate que les frites sont sur le lpoint d'être grillées. Il accourt servir les frites, jusqu'à ce qu'il aperçoive le Dr. Eggman tirer sur Sonic. Knuckles accourt servir le Dr. Eggman.]
KNUCKLES — Voici votre commande !
Désolé, mais je dois donner un coup de main aux autres !
[Knuckles part.]
DR. EGGMAN — Et le ketchup ? C'est en option ?
[Sonic profite de cet instant de faiblesse pour frapper l'Eggmobile et ainsi mettre le Dr. Eggman au tapis. Knuckles saisit Gunther et le balance sur une table décorée par une pile de gobelets.]
GUNTHER — Knuckles !!
KNUCKLES — Prends ça, crâne d'œuf aberré !
DIANE — Ne me dis pas que viens de frapper… Gunther !
DAVE — Tu viens de renverser mes gobelets empilés en…
et surtout, tu viens d'agresser un client.
KNUCKLES — Oups… Désolé…
DIANE & DAVE — Tu es viré !!
[Knuckles rejoint le reste de l'Equipe de Sonic.]
AMY — T'avais pas dit que tu voulais quitter un de tes emplois ?
KNUCKLES — Et toi ? T'avais pas dit que je voulais quitter un de mes boulots ?
Ce bon vieux Knuckles fait cvolte-face dans ta face !

[Dans la maison de Knuckles…]

SONIC — Mais enfin, Knuckles ! Pourquoi tu ne nous a pas dit que Barker te rackettait ?
[Knuckles allume sa lampe.]
T.W. BARKER — Parce qu'il existe une close de confidentialité inscrite dans son contrat. Une close qu'il vient d'effreindre…
AMY — Laisse-moi voir ça !
[Amy saisit le contrat.]
AMY — Ces termes sont ridicules. Bananorgonza, toit hélicoptère, glin-glin
Sans compter que les détails de ce contrat sont défavorables à Knuckles.
T.W. BARKER — Un contrat est un contrat.
AMY — Vraiment ? Alors je vais faire un contrat avec toi, le clown ! Maintenant, je t'ai à l'œil !
Les gens pensent que je suis gentille et toute mignonne : « Comme elle est adorable, Amy Rose. », « Quel bon gâteau va-t-elle encore nous préparer ? ». Mais attention ! J'ai un marteau sur-dimensionné et une mémoire d'éléphant !
TAILS — Amy ! Faut te calmer !
AMY — Sais-tu un peu ce que je fais à mes ennemis ? Je les réduis en bouillie et je les mange au petit-déjeuner ! Et ce, même si je sors de petit-déjeuner et de bruncher !
Alors, ne viens pas nous chercher et arrête d'embêter mes amis !
[Sonic et Sticks retiennent Amy dans sa démarche. Amy libère un rugissement de lion.]
T.W.BARKER — D'accord d'accord…! On oublie ce contrat, mais s'il vous plaît, ne laissez pas cette folle hystérique m'approcher !
[Barker déchire le contrat et court en hurlant. Un des ours grogne sur Amy, mais Amy se révèle dominatrice. Les deux ours partent aussi.]
AMY — Maintenant, tu es libre. Je suis désolée pour la maison.
KNUCKLES — C'est pas grave. J'aime bien ma vie de nomade.
Je voulais juste un endroit pour ma lampe.
TAILS — Si c'est que ça, Knuckles, tu peux la laisser à mon Atelier. Tu pourras venir la voir chaque fois que tu voudras.

[Dans l'Atelier de Tails, Knuckles y trouve refuge.]

KNUCKLES — Bonne nuit, Lampe !
[Knuckles éteint sa lampe et s'endort.]

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.