FANDOM


1 189 Pages

SONIC — Et voilà ! (aperçoit Cosmo) Ha ? Non, je me suis trompé, pardon.
COSMO — Mais c'est pas grave.
SONIC — Je repasserai plus tard.

TAILS — Et voilà ! C'est arrangé.
CHRIS — C'est efficace ! Mais il y a une question que je voudrais te poser. Pourquoi tiens-tu tant à avoir des palmiers ici ?
TAILS — C'est simple. C'est parce que Chuck m'a toujours dit qu'il fallait des palmiers. Rien ne vaut une belle rangée de palmiers pour pouvoir s'entraîner à bien piloter à travers le grand espace.
CHRIS — C'est ce que disait Grand-père ?
[Amy aide aux réparations du Typhon avec l'aide de son Marteau Piko Piko. Sonic arrive.]
SONIC — Ho, Amy ! Tu peux garder ça pour moi, s'il te plaît ?
AMY — Hé, attends !
SONIC — Quoi ?
AMY — Tu sais, je me demande ce qui est arrivé à Shadow.
SONIC — Allez, ne t'inquiète pas. Tu le connais. Il s'en sort toujours.
[Sonic part illico.]
AMY — Hé, mais attends un peu ! Où tu vas ?
[Knuckles, Cheese et Cream aident de leurs côtés à réparer le Typhon.]
CREAM — Heureusement que l'Emeraude Mère était là pour nous sauver. Je trouve qu'on a eu beaucoup de chance.
CHEESE — Ho oui.
CREAM — Mais tu vois, je t'avoue que je m'inquiète pour Rouge.
KNUCKLES — ?
[Knuckles se remémore.]
'KNUCKLES — Si tu veux savoir ce que j'en pense, je trouve que c'est bien fait pour elle, tout ce qui lui arrive.

[Sur le pont, Chris et Tails réparent les fonctionnalités.]

CHRIS — Ça y est ! On y est presque.
TAILS — Ça ne va pas ?
[Chris tremble de sa jambe gauche blessée lors de son escapade avec Shadow et Rouge sur la base des Métarex.]
TAILS — Ça fait plusieurs fois qu'on a très chaud avec les Métarex.
CHRIS — C'est vrai qu'ils sont très dangereux.
[Chris se remémore le cœur de planète trouvé dans la base du Roi Rouge.]
CHRIS — C'est terrible de les voir cristaliser les cœurs des planètes mortes.
TAILS — Le cœur des planètes et les Emeraudes du Chaos sont de fantastiques réserves d'énergie, et ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait un lien entre eux.
CHRIS — Les Métarex sont encore plein de mystère. Tout ce qu'on sait pour l'instant, c'est que le Roi Rouge nous a dit qu'il existait quatre rois.
TAILS — Ce qui veut dire en clair qu'il y en a encore trois autres.
[La conversation prend fin, Cosmo, bien cachée, ayant tout entendu.]

ROI JAUNE — C'est bizarre que le Roi Rouge ait été battu. Il avait toujours su rester très prudent.
ROI BLANC — Tu t'es trompé sur ses capacités. Il faut croire que sa stratégie n'était pas au point mais, je reconnais qu'il était différent de ceux qui n'utilisent que la force.
ROI JAUNE — ?
Qu'est-ce que c'est ?
ROI NOIR — C'est moi et j'en ai assez de vous entendre discuter ! Vraiment assez !
Chaque fois que je vous retrouve, vous vous disputez.
ROI BLANC — Non, on ne se dispute pas. Disons plutôt que nos points de vue sont différents.
ROI NOIR — Bon, d'accord, admettons. Et moi, je ne m'intéresse vraiment qu'à celui qui a été capable de battre le Roi Rouge.
On ne peut pas dire que cette planète ait été capable de nous apporter quelque chose. Et je me moque de savoir ce qu'en pense Dark Oak, et j'ai bien l'intention de venger le Roi Rouge le plus rapidement possible ! Vous entendez !!
[Le Roi Noir se retire du fil de discussion. Seuls restent le Roi Blanc et le Roi Jaune.]
ROI JAUNE — Pour moi, ce ne sont que des paroles en l'air, tout ça.
(à ses sbires) Tenez-vous prêts à sortir dès que je vous donnerai l'ordre.
ROI BLANC — A mon avis, ces nouveaux ennemis ont dû subir de graves dommages depuis leur tout dernier combat. Je n'ai vraiment aucune envie de les laisser survivre plus longtemps…

[A bord du Typhon, la sonnette d'alarme se déclenche.]

CHRIS — Un vaisseau non identifié est en train de s'approcher rapidement !
TAILS — Il faut trouver son code d'identification !
AMY — Je ne sais pas, je ne reçois rien.
TAILS — On a une image sur l'écran. (à Chris) Essaie de l'agrandir.
CHRIS — D'accord.
[Chris s'exécute.]
CREAM — Encore des ennemis, vous croyez ?
CHEESE — Non.
[L'écran affiche l'image de l'agence de détectives Chaotix.]
SONIC — C'est Chaotix !
[Charmy à la fenêtre de l'étage avec un drapeau blanc.]

ESPIO — On ne sait pas comment c'est arrivé, mais on s'est retrouvés perdus dans l'espace. Et j'avoue que c'est très embarrassant.
VECTOR — Ha ha ha ha ha ! Oui, c'est vrai qu'on a pas tellement sens de l'orientation.
CHRIS — Ça fait déjà un bon petit moment qu'on s'était rencontrés dans l'espace. Vous vous êtes perdus depuis ce temps ?
VECTOR — Oui, je crois qu'on peut dire ça, oui. Mais je vous en prie, n'en parlez pas à Cream. Après tout, c'est sa mère qui nous paye.
SONIC — Et pourquoi vous ne nous avez pas donné votre code d'identification ?
VECTOR — Parce que Charmy a voulu faire le malin avec le vaisseau et a tout raté.
CHARMY — C'est pas vrai ce que tu racontes !
TAILS — Bon, tant que les réparations de votre vaisseau ne seront pas complétement terminées, vous allez pouvoir rester ici, sur le Typhon. Mais je vous conseille de ne pas trop fouiller partout. Ce sont les ordres du capitaine, d'accord.
ESPIO — On te remercie.
CHARMY — Quoi ?! C'est pas vrai ! C'est toi qui donne les ordres ?!
TAILS — Oui, je suis le capitaine du Typhon.
[Vector tapote l'épaule droite de Tails.]
VECTOR — Ne te vexe pas. Charmy n'est qu'un enfant et il parle un peu trop.
Mais puisque vous acceptez de faire des réparations, j'aimeraisun pilote automatique. Ho oui ! Ce serait formidable !
Enfin, si vous êtes d'accord.
[Tails, Chris et Sonic soupirent.]
TAILS — C'est d'accord.

[Tails s'exécute le temps de l'absence de Chris. Cosmo arrive avec le déjeuner.]

COSMO — C'est l'heure du repas.
(cherche Chris)Et où est Chris ? Je le croyais avec toi.
TAILS — il a dit qu'il allait jeter un œil sur le moteur du Typhon. Et puis je peux m'occuper de cette réparation tout seul.
COSMO — Ho oui, je sais que tes mains valent de l'or.
TAILS — Ah oui ? Mais je ne fais pas grand chose, et puis les autres ont l'air d'être très occupés.
ESPIO — Qu'est-ce qu'il y a ?
VECTOR — Maintenant je comprends mieux pourquoi il voulait qu'on reste à l'écart en attendait qu'il ait terminé.
CHARMY — Qu'est-ce que tu racontes ?
VECTOR — Vous le faites exprès de ne rien comprendre, ou vous êtes idiots ? Ça crève les yeux. Tails est sérieusement tombé amoureux de cette petite et il a envie de rester en tête-à-tête avec elle sans que personne ne les gêne.
COSMO — Je suis inquiète car je vois bien que le monde est fatigué.
TAILS — Mais c'est bien la première fois qu'on s'est tous battus.
COSMO — Oui, tu as entièrement raison. Et c'était à ça que j'étais en train de réfléchir.
TAILS — Ha oui ? Et alors, à quoi est-ce que tu pensais ?
COSMO — C'est secret, je ne peux rien dire.
[Depuis la porte, Vector aperçoit Cosmo et Tails ensemble. il ricane.]
ESPIO — C'est bizarre. Moi, je trouve qu'ils parlent plutôt de la pluie et du beau temps.
VECTOR — Vous êtes des amateurs, vous me faites pitié. Mais moi, je suis un détective professionnel et je sais reconnaître une histoire d'amour quand j'en vois une.
je vois comme il se démène, le pauvre, pour la séduire. On ne peut pas dire que ce soit un expert en les choses de l'amour, alors il a du mal à aller droit au but. Je le vois bien.
Oui, il ne sait pas y faire avec les filles.
ESPIO — Tu es sûr ?
VECTOR — Je ne me suis jamais trompé jusqu'à aujourd'hui.
Cachez-vous !
[Cosmo partie et la porte refermée derrière elle, Tails se remet aux réparations.]
VECTOR — Hmmm… Oui, je le plains. Sa timidité l'empêche d'avouer ses sentiments et il se jette dans le travail pour oublier.
Ho ! Je comprends ce qu'il doit ressentir. C'est affreux !…
CHARMY — Toi, tu as dû vivre ça plusieurs fois pour le comprendre aussi bien.

[Dans le corridor…]

VECTOR — En tout cas, il est en train de réparer notre vaisseau. C'est quand même peu flatteur pour notre agence de détectives d'être arrivée comme ça sur leur vaisseau. Il est temps de remonter nos manches et de donner un petit coup de main à ce brave Tails.
CHARMY — On va se salir ?
VECTOR — Mais t'es idiot, ou quoi ?!
CHARMY — Ha ?
VECTOR — On va l'aider pour que son histoire d'amour aboutisse. Et ça tombe bien, j'ai une excellent idée.
Tout le monde sait que les femmes craquent pour les hommes forts, il faudrait que la belle se fasse attaquer par une bande de scélérats. Bien sûr, ça serait pas pour de bon. Et alors, au moment le plus crucial, qui va galament arriver pour la sauver ? Le courageux Tails.
[TAILS] — Hé, vous ! Laissez-la tranquille !
[BANDIT] — Mais pour qui tu te prends !
[TAILS] — Attrapez-ça !
Et ça !
[COSMO]x — Hooo ! Mais que tu es fort ! Tu m'as sauvée la vie !
[TAILS] — Je n'allais pas les laisser te faire du mal.
VECTOR — Il stombèrent amoureux, se marièrent et eurent beaucoup d'enfants.
On va faire une chose très simple : moi, je vais attirer la belle à l'écart et Charmy va chercher Tails pour qu'il vienne à son secours.
ESPIO — Et ce sera moi le méchant ? Ha non. Pas question.
VECTOR' — Tout le monde nous connaît ici, alors il va falloir ruser un peu. Oui, voilà comment on va procéder.
Venez que je vous dise.

[Knuckles fait un peu de ménage. Sosn activité est aussitôt mise en suspension à l'écoute d'un rire enfantin.]
KNUCKLES — Qui va là ?
CHARMY — C'est moi. C'est pas très drôle de faire le ménage, comme tu le fais. Tu pourrais venir t'amuser avec moi.
KNUCKLES — Pas tant que j'ai du travail.
CHARMY — T'es têtu comme une mule, il faut bien le dire. Tellement têtu que tu ne sais même pas t'amuser !
KNUCKLES — Alors, tu veux vraiment que je vienne m'amuser ? Alors, attends !
[Knuckles charge sur Charmy, prêt à le saisir, mais se fait asperger de gaz soporiphique parfumé à la fleur.]
KNUCKLES — Qu'est-ce que c'est que ce jeu ?
[Knuckles s'écroule comme une pierre et s'endort. Charmy dépose Knuckles dans un coin où se sont cachés Vector et Espio.]
CHARMY — Et voilà le travail.
[Vector sort de sa cachette.]
VECTOR — Ho ! Bravo, c'était parfait. (ouvre une boîte de feutre d'ardoise et saisit le noir.) Et maintenant, on va le rendre méconnaissable avec un peu de noir sur la figure.
(à Espio) Espio, à ton tour maintenant.
ESPIO — D'accord.
[Espio devient invisible et saisit Knuckles pour le manier comme une marionette.]

[Cosmo arrive sur le lieu de rendez-vous de Vector.]

COSMO — Vector, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?
[Knuckles, guidé par Espio, apparaît.]
ESPIO — Hé !
[Cosmo sursaute en le voyant.]
ESPIO — Mais où vas-tu, petite ? Hein ? Où vas-tu ?
COSMO — ?
ESPIO — Tu vas regretter d'être venu ici. (Knuckles s'effond par terre, Espio le relève illico.) Cet endroit est bien trop dangereux pour se promener toute seule.
COSMO — ?…
VECTOR & CHARMY — Fais-lui peur ! Tu entends ?! Rrraaaargh !…
ESPIO — D'accord.
[Espio s'exécute et tente d'effrayer Cosmo. Cinq secondes plus tard, Tails arrive sur le lieu de rendez-vous de Charmy et trouve Cosmo et Knuckles.]
VECTOR — Oui, c'est bien ! Continue ! Vas-y !
TAILS — Mais qu'est-ce que tu fais là, Knuckles ? (à Cosmo) Tu le sais, toi ?
[Charmy et Vector sursautent.]
COSMO — Non, je ne sais pas. Il est arrivé droit sur moi et il s'est mis à danser tout seul.
TAILS — Ha bon ? Je ne savais pas du tout que Knuckles aimait danser.
[Espio panique.]
COSMO — Regarde, il recommence.
TAILS — Oui, c'est curieux.
'[Tails s'avance pour examiner de plus près. Vector ordonne à Espio de partir. Espio s'exécute.]
VECTOR — C'est pas bon, Espio ! Va-t'en vite !
ESPIO — Tu me paieras ça !
COSMO — Et moi qui pensais que Knuckles était quelqu'un de très sérieux, je m'aperçois qu'il sait aussi très bien délirer.
[Cosmo se met à ricaner.]
CHARMY — Bravo ! Bien joué ! Voilà que c'est Knuckles qui marque des points.
VECTOR — Si les choses continuent comme ça, c'est Knuckles qui remportera la palme.
[Vector et Charmy rient.]

[A bord du vaisseau spatial du Dr. Robotnik…]

DECOE — Et maintenant, on ne ressemble plus à rien à cause de cette terrible gravité.
BOCOE — Si j'avais su que ça m'arriverait, je serais devenu forgeron, tu vois ?
DECOE — Oui. Et c'est bien dommage, car il faut avouer que t'es vraiment pas très doué.
[Ils sont interrompus par Bokkun, lui aussi transformé.]
BOKKUN — Regardez. Vous avez vu comme je suis grand ?
BOCOE — T'es surtout devenu long et étroit.
DECOE — Et puis, je ne veux pas que tu prennes ma place.
[Bocoe et Decoe se lèvent, prêts à trasnformer Bokkun, leurs marteaux à la main.]
BOCOE — On va t'arranger ça tout de suite !
BOKKUN — Oh non ! Jamais !

[Dans les sous-sols du vaisseau spatial du Dr. Robotnik, Rouge et le Dr. Robotnik admirent un Shadow endormi dans son cercueil.]

DR. ROBOTNIK — Je n'aurais jamais pensé te voir un jour sur mon vaisseau. Je suis vraiment surpris.
ROUGE — Ça m'étonne que tu me permettes d'y rester. C'est une faveur que je devais te rendre un jour.
DR. ROBOTNIK — La reconnaissance est une chose.
ROUGE — Et si tu nous disais où on est ?
DR. ROBOTNIK — je pense que nous avons été aspirés dans une zone à gravité anormale et que nous avons été expédiés dans une autre zone spatiale.
ROUGE — Peux-tu être plus clair ?
DR. ROBOTNIK — Je pense qu'on se trouve dans une espèce de trou noir. Les Métarex possèdent certainement plusieurs endroits comme celui-ci répartis un peu partout dans l'espace.
ROUGE — Je vois.
Et qu'est-ce qu'on va faire si Shadow ne se réveille pas ?
DR. ROBOTNIK — Je pense qu'il n'y a pas de soucis à se faire pour lui. D'après moi, il a perdu toute l'énergie dont il est pourvu d'habitude, mais il redeviendra lui-même. J'espère seulement qu'il n'y aura pas d'autres problèmes comme celui-là.
ROUGE — Tu as peur qu'il recouvre la mémoire ?
DR. ROBOTNIK — Oui, un peu.
[Shadow s'éveille.]
SHADOW — Est-ce que c'est toi, Rouge ?
DR. ROBOTNIK — Ça y est ! Il vient de se réveiller !
SHADOW — On dirait que vous vous en êtes tous bien sortis.
DR. ROBOTNIK — Oui, et c'est grâce à toi. Ha ha ! Et certainement aussi grâce à tes bracelets.
SHADOW — …
Sûrement.

[A bord du Typhon, Tails amène des outils pour les réparations du vaisseau de Chaotix. Sur sa route, Cosmo transporte également des cartons de babioles inconnues. Tous les deux se heurtent à l'intersection du corridor qu'ils empruntent, laissant voler leurs biens.]

TAILS — Pardon !
COSMO — Non, c'est de ma faute. C'est moi qui ne regardait pas où j'allais.
[Tails dépose la dernière boîte sur les cartons de Cosmo.]
TAILS — Tu n'as pas de mal ?
COSMO — Non, ne t'en dais pas pour moi, ça va.
(reprend sa route) Je suis désolée, mais je suis pressée, je dois y aller.
[Cosmo repart en courant. La regardant partir à toute allure, Tails aperçoit une boîte à bijou à ses pieds. Il la saisit et regarde à l'intérieur, il y découvre une belle broche à fleur.]
TAILS — Qu'est-ce que c'est ? Je suppose qu'il a dû la perdre quand on s'est cognés.

VECTOR — Allez ! On va vite passer au plan B !
ESPIO — Quoi ? Tu as déjà une autre idée ?
VECTOR — Non, mais je vais commencer à y penser.
[Vector appuie sur le bouton d'ouverture de la porte, Tails passe devant à toute allure, à la recherche de Cosmo.]
VECTOR — Tiens ? Mais où il va ?
Après quelque course effrennée, Tails trouve enfin la cachette de Cosmo. Derrière la porte, il voit Cosmo en pleine préparation d'une fête surprise. Il entre.]
TAILS — Cosmo ?
[Cosmo sursaute.]
COSMO — Tu as découvert mon secret.
TAILS — Alors, c'était donc ça le secret dont tu ne voulais pas me parler ?
COSMO — Je pensais que si j'avais misé une petite fête surprise, ça pourrait faire du bien à tout le monde sur ce vaisseau.
TAILS — C'est une excellente idée, mais ça fait beaucoup de travail.
Si tu veux bien, je pourrai t'aider un peu.
COSMO — Tu as déjà beaucoup de travail.
TAILS — Ne t'en fais pas pour ça, j'ai presque fini.
Allez ! Viens, je vais t'aider.
COSMO — D'accord ! Et je te remercie, c'est très gentil !
TAILS — Bon, alors, par quoi je commence ?
COSMO(réfléchit) Attends un peu.
[Depuis la porte, Vector, Charmy et Espio observent la scène.]
VECTOR — Je crois qu'il a réussi, cette fois.
ESPIO — Oui. Alors, il vaut mieux ne pas nous montrer.
VECTOR — Mais qu'est-ce que tu racontes, là ? Tu ne sais pas que la partie la plus importante en amour c'est l'assaut final etTails ne peut pas le faire seul. Mais moi, le grand Vector, spécialiste des histoires d'amour, je vais tout de suite lui donner un petit coup de pouce.
(il entre le premier) Comment allez-vous ?
COSMO — Vector ?
VECTOR — Sans le vouloir, je viens d'entendre votre petite conversation à l'instant. Et si vous êtes d'accord, on va vous aider.
COSMO — Vous feriez ça ?
TAILS — C'est bizarre, j'ai comme un mauvais pressentiment…
VECTOR — Mais qu'est-ce que tu racontes, là ? Pourquoi es-tu aussi négatif ? Et puis, réfléchis un peu et demande-toi qui on veut réellement aider dans cette affaire.
TAILS — Hein ?
VECTOR — Bon, ce n'est pas très grave.
Si je ne me trompe pas, ce grand timide de Tails va se débrouiller pour ne pas approcher Cosmo de trop près. Et alors, on va leur éteindre la lumière, et à ce moment-là, Espio et moi allons les rapprocher un peu, et le fait que leurs cœurs à tous deux battent aussi près dans le noir va tout de suite faire monter la puissance de leur amour. Et on appellera ça le « Projet du Cœur qui bat dans le Noir ».
[Vector se met à rire, à la confusion de Tails et Cosmo.]
TAILS — Je t'en prie, Vector, arrête de rire comme ça, tu me fais peur.

[Tous se sont mis à la finition de la fête surprise de Cosmo. Espio tenait l'escabeau sur lequel se tient Cosmo et Vector aide Tails à l'installation des projecteurs.]

VECTOR — Ça se passera comme je vous l'ai dit !
[Vector fait signe et Charmy coupe la lumière.]
VECTOR — On y va ! Allez !
ESPIO — Oui !
[Espio et Vector se rejoignent vers le centre de la pièce en courant et se heurtent violemment le ventre avec la table à manger. Quand les lumières se rallument, Espio et Vector gisent au sol, ivres morts. Cosmo et Tails les rejoignent.]
COSMO — Vous vous êtes faits mal ?
TAILS — Mais quelle drôle d'idée de courir comme ça dans le noir ?
VECTOR — Oui, c'est vrai. Et je promets de ne jamais plus courir dans le noir !

[Charmy prend la relève pendant qu'Espio et Vector prennent du repos suite à cet événement tragique.]

ESPIO — Est-ce que tu as un plan C ?
VECTOR — Tel que tu me vois là, je suis en train d me projeter dans la vision de la meilleure solution d'après mon expérience personnelle.
ESPIO — Je crois que la meilleure chose à faire serait de les laisser en paix.
VECTOR — Tu ne comprends vraiment rien du tout à ce qui se passe. Tu ne peux pas tomber amoureux en raisonnant comme ça !
ESPIO — Alors, comment ?
VECTOR — Mais j'ai encore plus d'un tour dans mon sac !
La prochaine fois que Tails va croiser la belle Cosmo, Espio qui, bien sûr, lui, sera invisible, laissera tomber un mouchoir.
[TAILS] — Mademoiselle, vous venez de perdre ce mouchoir.
[COSMO] — Ho oui. Je suis vraiment maladroite.
Vous êtes vraiment très aimable.
[TAILS] — Permettez-moi, Mademoiselle, de vous dire que je vous trouve très belle, et acceptez de venir prendre une petite tasse de thé avec moi.
[COSMO] — Mais avec grand plaisir !
VECTOR — Comme ça, ils finiront par sortir ensemble et éventuellement finir par tomber amoureux.
Oui, ça me paraît parfait. Une rencontre banale et un mouchoir qui tombe tout à fait par hasard.

[Espio se tient, invisible, à côté de l'escabeau sur lequel se tient Cosmo. Tails arrive.]

TAILS — Cosmo.
COSMO — Oui.
TAILS — Qu'est-ce que je fais pour cette décoration, là-haut ?
[De sa cachette, Vector lance le signal à Espio.]
VECTOR — Vas-y !
[Espio laisse tomber le mouchoir. Tails et Cosmo l'aperçoivent et Tails le saisit.]
TAILS — C'est tombé. C'est à toi ?
COSMO — Non, ce n'est pas à moi.
TAILS — Je sais pas pourquoi je te pose la question, ce mouchoir est bien trop sale pour être à toi.
COSMO — Hé ! Regarde ! On dirait qu'il y a un nom brodé !
TAILS — Oui. V-E-C-T-O-R.
[Espio fond.]
TAILS — Vector, ce serait bien si tu lavais ton mouchoir de temps en temps.
VECTOR — Oui, oui ! Tu as raison !

ESPIO — Il faut bien dire que tout ce que tu fais est voué à l'échec.
VECTOR — C'est qu'en réalité, ce Tails est beaucoup plus malin qu'il n'en donne l'impression.
ESPIO — Je ne pense pas qu'il vienne de lui, tous tes échecs.

TAILS — C'est presque fini.
COSMO — C'est grâce à toi si on a fini. Tu as été formidable.
TAILS — On est tellement bons amis, tous les deux. C'est tout à fait normal que je t'aide.
COSMO — Ha oui, tu crois ? Ho oui, c'est vrai. Tout le monde est très gentil avec moi sur ce vaisseau. J'ai vraiment beaucoup de chance, je suis très heureuse.
TAILS — J'en suis ravi.
ESPIO — Vous avez déjà entendu ce proverbe : « Ceux qui manipulent les sentiments des autres finissent par être pris à leur propre jeu » ?
VECTOR — Alors, quand est-ce qu'on commence à les aider à préparer cette petite fête ?
CHARMY — Mais qu'est-ce que tu racontes ? Tu vois pas que c'est pratiquement fini ?
VECTOR — C'est pas la peine de la ramener. Quand on est aussi pointilleux, on intéresse pas les filles !
[En se retournant, Vector donne un coup de pied dans une boule de disco. La boule rebondit de part et d'autre dans la pièce, jusqu'à tomber droit sur Cosmo. Tails accourt la protéger en devenant son bouclier. Dans la chute, il écrase Cosmo et partage un baiser. Le danger écarté, il se relève doucement.]
TAILS — Dis-moi que tu n'es pas blessée.
COSMO — Non. Et c'est grâce à toi si je n'ai rien.
[Cosmo est embarrassée, et Tails se sent honteux.]
TAILS — Excuse-moi !
COSMO — Oui. C'est rien.
[Tails regarde à côté et aperçoit les Chaotix, qui n'ont pas raté une miette de la scène.]
TAILS — Qu'est-ce que vous avez, à nous regarder ?!
VECTOR & ESPIO & CHARMY — Escusez-nous.
[La boule de disco dans les mains, Cosmo réfléchit à une solution pour l'installer au plafond. Tails lévite derrière elle pour la saisir et s'envole avec elle jusqu'au plafond. Cosmo se demande d'abord, puis comprend que c'est Tails qui lui sert d'escabeau.]
TAILS — Allez ! Tu vas pouvoir l'accrocher.
[Tout doucement, Tails fait avancer Cosmo. Cosmo accroche enfin la boule de disco.]
COSMO — Ça y est ! C'est vraiment très gentil de m'avoir aidée !
TAILS — Dis-moi, Cosmo…
COSMO — Oui, qu'est-ce qu'il y a ?
TAILS — Je te trouve très… Très légère.
VECTOR — Y a pas à dire, il est vraiment timide.
[Les préparatifs maintenant installés, le résultat est attendu.]
TAILS — Allumez !
[La boule de disco illumine toute la salle de ses mille couleurs.]
COSMO — Ho là là ! Que c'est beau ! Maintenant, il faut trouver comment réunir tous les autres !
TAILS — Comment on va faire ?
[Les Chaotix apparaissent aussitôt que Tails ait posé la question.]
VECTOR — Laissez-nous nous occuper de ça. Ça, c'est un travail que peut faire l'agence de détective Chaotix !
[Les trois agents se tapent le cœur avec leurs poings droits.]

[Dans le corridor, Vector réfléchit.]

VECTOR — Et maintenant, je me demande comment on va bien pouvoir faire ça ?
ESPIO — Il fallait encore que tu la ramènes, gros malin.
[Tout à coup, une voix familière et agressive les obligea à s'arrêter.]
??? — Les seuls capables de faire une chose pareille, ce sont eux : Vous !
ESPIO & VECTOR & CHARMY — Knuckles !
KNUCKLES — C'est pas bien ce que vous avez fait ! (sort les Griffes du Diable) Je vous jure que vous allez me le payer !
VECTOR — Attends ! On peut en parler !
KNUCKLES — Parler de quoi ?!
[Les Chaotix courent à la recherche d'une cachette, Knuckles à leurs trousses. Ils trouvent finalement refuge dans la salle des fêtes et Knuckles les rejoint.]
KNUCKLES — J'arrive !
[Dans la bagarre, Knuckles brise tout. Quand Cosmo et Tails arrivent avec Sonic pour lui montrer le résultat, tout n'est que ruines.]
SONIC — Je me demande ce qui s'est passé ?

TAILS — Cosmo avait organisé une fête et moi, j'étais venu l'aider. Elle voulait que tout le monde se détende. Et bien, c'est raté.
KNUCKLES — Pardon.
VECTOR — Cette belle fête n'aura plus lieu.
COSMO — …
SONIC — Mais bien sûr qu'elle aura lieu.
COSMO — ?
SONIC — Même s'il y a un peu de désordre, on va quand même la faire, cette fête !
C'est vraiment une occasion bien trop rare !
COSMO — …
Tu en es sûr ?!
SONIC — Absolument sûr !
VECTOR — Oh non ! Mes plans vont tomber à l'eau…

[Les pétard sautent pour déclarer la fête ouverte. Knuckles se venge en peignant Charmy et Espio, exactement comme le lui a fait Vector. Quand vient le tour d'Espio, Charmy rit.]

AMY — Regarde, Sonic. Est-ce que je te plaisdans cette robe ?
CREAM — Oui, tu es vraiment très jolie avec ça !
CHEESE — Oui !
AMY — Je suis comme une fleur flottant dans le vent. Et pour une fois, ce sera moi la princesse de la soirée. Et toi, tu seras mon prince, si tu veux.
[A la table à manger…]
VECTOR — Et qui, d'après vous, pouvat être responsable de ce crime ? C'était deux bandits redoutables qui se faisaient appeler Les Jumeaux diabloques.
[Espio et Charmy se montrent dans leurs déguisements peints par Knuckles. Tous rigolent, puis Tails s'aperçoit que Cosmo est absente. IL la trouve devant le hubot à regarder les étoiles de l'espace défiler et sort de table pour la rejoindre.]
TAILS — Cosmo ?
COSMO — Qu'est-ce qu'il y a ?
TAILS — C'était pas facile, mais c'était bien quand même.
COSMO — Oui, et tout ça c'est grâce à toi.
TAILS — Au fait.
COSMO — Oui.
TAILS — Tiens.
COSMO — ?
TAILS — J'avais oublié de te la donner tout à l'heure. J'espère que c'est pas trop tard.
[Cosmo est éblouie.]
TAILS — Est-ce qu'elle te plaît ?
COSMO — Elle est vraiment magnifique ! Je la quitterai jamais !
TAILS — Je suis vraiment content qu'elle te plaise.
[Cosmo retourne son attention vers les étoiles. Tails la reluque, voyant son visage comblé.]
TAILS — Tu es si belle, Cosmo…
[Tails sursaute.]
COSMO — Oui. C'est vrai que la vue est vraiment belle. Et ce spectacle des étoiles est si beau, qu'on resterait des heures à le regarder.
TAILS — Oui, je vois ça…

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard